Améliorer les pratiques individuelles pour préserver la sécurité en entreprise

KheOps a dévoilé en 2011 avec Telecomix la surveillance de masse du gouvernement syrien réalisée grâce à du matériel américain. Il défend les droits fondamentaux dans le numérique en Europe et participe à FAImaison, un fournisseur d'accès à internet associatif dans la région nantaise.

Les entreprises, associations et organisations stockent des données confidentielles issues de leur activité : données à caractère personnel, comptabilité, clients et fournisseurs, projets, messagerie… Les conséquences de leur fuite vont du dommage économique à la mise en danger de personnes.

Ces données peuvent être stockées sur divers supports : ordinateurs fixes ou portables, téléphones, clés USB ou systèmes distants (« cloud »).

Nous nous penchons ici sur la sécurisation des pratiques et outils contrôlés physiquement par les individus d'une organisation, tels que la configuration des terminaux et les habitudes à prendre au bureau ou en voyage. Nous verrons que les motivations comme les méthodes des attaquants potentiels sont variées. Les réponses sont aussi variées et nous essaierons d'en donner un aperçu complet en détaillant quelques exemples concrets et en donnant des pointeurs vers de la documentation et des outils.

Intervenant(s): 
KheOps